Sainte Colombe Formations - Lycée professionnel rural privé

Des élèves dans la peau d'un formateur !

Dans le cadre de la découverte du métier d'animateur, des élèves ont choisi de sensibiliser les seniors de la médiathèque de Saint-Clément aux nouvelles technologies.

Voici l'article paru dans le bulletin municipal de juin.

Mme Mazuir - Juin 2017

 
 

Un carnet de voyages interactif

Les élèves de premières1 BAC PRO SAPAT ont participé toute l'année au prix "Echappée Littéraire" du Conseil Régional Bourgogne-Franche-Comté.

Le 08 juin, ils ont présenté à l'auditorium de Dijon leur création piloté avec Eden Clairicia, graphiste et Emmanuel Berry, photographe.

Ils ont réalisé un carnet de voyage interactif à travers les différents livres de la sélection grâce au talisman de la BD "The Time before" pour retrouver Guillaume Guéraud, l'auteur de "Shots" qui a oublié son carnet de notes en venant les rencontrer en janvier.

Après un grand voyage... ils l'on retrouvé à Dijon et Marine lui a remis, à sa grande surprise !

Voila donc le carnet de voyage interactif et le carnet de leur projet remis à Guillaume Guéraud.

Voici l'article paru dans le Bien Public avec une photo des élèves sur scène.

Mmes Bourdon et Mazuir- Juin 2017

 
 

A la découverte de l'image fixe et animée au Futuroscope.

Les classes de secondes sont parties deux jours au Futuroscope.
Après 4 heures de route, nous avons pu découvrir plusieurs activités avec le guide comme la danse des robots, Arthur et les Minimoys, l'illusion.
Nous avons également suivi un atelier sur l'image qui a complété les connaissances théoriques vues en cours de d'EG1 Education Socio-Culturelle.
Nous avons également participé à l'attraction "Le 8ème continent" qui tout en s'amusant permet d'apprendre à être un éco-citoyen responsable.
Et comme nous sommes restés deux jours, nous avons eu la chance de découvrir le spectacle nocturne.
Juin 2017. Pour les secondes, Emeline S.
 

Flash sur une ou deux activités

 "Illusio" un destin magique :

Le guide nous a emmenés dans une salle de spectacle. Nous avons fait des photos de grimaces  le temps d’attendre l’ouverture  des portes. Arrivés dans la salle quelques photos « des pires grimaces », sont apparues sur un grand écran, les personnes qui ont été choisies ont été appelées et une volontaire de notre lycée est montée sur scène. Elle a été cachée par un rideau avec  les autres participants, et ils ont disparu. De la mousse, nous est tombée dessus, en même temps un petit avion volait au-dessus de notre tête, pour faire diversion. Après, ils sont tous réapparus dans un grand avion. Le spectacle se finit là, et on est reparti poursuivre notre visite. 

Emeline F, Océane T, Emma V. 

 
 

Jeu de piste à la médiathèque.

 
Dans le cadre des EIE méthodologie documentaire, les élèves de seconde ont tout au long de l'année par petits groupes pu découvrir la Médiathèque JC Rufin sous forme d'un jeu de piste avec différentes énigmes à découvrir dans les différents espaces à l'aide de la base documentaire.
Une manière ludique d'être sensibilisé à ce lieu ressource.
Merci à Chloé Beudin pour son accueil.
Mme Mazuir - Juin 2017
 
 

Comprendre la laïcité et les religions

Le 12 janvier 2017, les 2 classes de 1ère se sont rassemblées pour recevoir 2 membres de l’association « croyants ensemble » de Sens,  Messieurs Raihi et Demirel, professeurs de maths et d’anglais dans un autre établissement.

Ils avaient des questions à leur poser, suite à un travail réalisé par 3 élèves de 1ère 1 pour le cours de MP2 et des débats qui s’en étaient suivis, sur les religions et la laïcité….

« On a eu les réponses à toutes nos questions » a dit Emilie ; « C’était très intéressant !

Ils approfondissaient bien leurs réponses, ils nous ont bien expliqué » a rajouté Camille.

Pourtant, certains sujets n’étaient pas faciles à aborder, la place de la femme, la question des interdits… par exemple, pourquoi ne pas manger de porc quand on est musulman ?

« On pouvait leur parler de tout…  ça, c’était bien » a trouvé Marine.

Pour Amandine, c’est la question du port du voile qui l’a intéressée, « maintenant qu’on sait à quoi c’est dû, on comprend mieux !»

Pour Cathie, « la différence entre les traditions et la religion » était éclairante ; « on a pu se rendre compte qu’il existe beaucoup de préjugés sur les religions… c’est bien de pouvoir en parler ! »

Ce qu’a pu observer Lorna, grâce à l’exemple de cette association qui rassemble des croyants de différentes religions, c’est que « si on en parle librement, il n’y a pas de conflit »

« Tout le monde peut s’entendre » a confirmé Léa, « car il y a des points communs à toutes les religions, des valeurs communes».

On appelle Dieu comme on veut, mais tous, on a les mêmes valeurs au final ! 

« Souvent, quand on entend parler de laïcité, c’est trop abstrait…  là, c’était plus concret ! »

Février 2017 - Mme Lemaire

 

 

 
 

Atelier Bentô au salon SaYonneAra

Pour la deuxième année, le lycée est partenaire du salon sur l'espace cuisine en proposant l'animation des bentô.

Mais nouveauté cette année, ce sont Léa, Manon, Camille, Delmisa et Florentine, cinq élèves de terminale BAC PRO SAPAT qui ont géré cette animation dans sa globalité dans le cadre d'une épreuve comptant pour l'obtention du baccalauréat.

Prératifs en amont avec calcul des quantités, courses des denrées, épluchages des légumes puis animation non-stop pendant deux jours et toujours avec le sourire. Le vendredi matin, des résidants d'EHPAD ont réalisé leur bentô avec des enfants d'école primaire.

Il leur reste désormais à réaliser le bilan de l'action pour le présenter durant l'oral de leur action professionnelle et obtenir une bonne note pour le bac !

Mme Mazuir. Avril 2017.

 
 

Une BD, deux auteurs

Les 1ère1 ont rencontré Denis Lapière et Aude Samama pour la BD "Martin Eden" dans le cadre du prix "Echappée Littéraire" du Conseil Régional de Bourgogne.

Intéressant de découvrir cette collaboration à distance, Denis Lapière a écrit le scénario adaptée du roman éponyme de Jack London et Aude Samama a réalisé les dessins à partir des indications très précises de Denis Lapière.

Les élèves ont pu consulter le manuscrit de Denis Lapière, voir ses notes, la mise en page complète de la bande dessinée.

Dernière rencontre avant la réalisation de leur carnet de voyage interactif présenté le 08 juin à l'auditorium de Dijon.

Mme Mazuir - Avril 2017

 
 

Se mobiliser contre les indifférences des grands groupes pharmaceutiques face au virus Ebola

Dans le cadre de la préparation de leur épreuve de anglais MG2, lors des séances d'écriture créative,  les élèves de terminale 1 et 2 ont réalisé des panneaux de protestation et des flyers contre l'indifférence des grandes entreprises pharmaceutiques.

Ces dernières sont peu enclin à trouver un remède contre le virus d'ébola responsable de fièvre hémorragique  qui sévit en Afrique depuis plus de 40 ans et qui tue entre 25 et 90% des personnes touchées. 

Ils devaient utiliser des expressions précises vues en classes servant à exprimer leur étonnement, sensibiliser l'opinion publique et être  créatifs.

Expo à découvrir au CDI.

Janv. 2017 - Mme Luissint

 
 

A la découverte du bio !

Le mercredi 9 novembre les élèves de 1ère 1 sont allés au magasin Germinal pour en faire la visite guidée dans le cadre du MP1.

Visite très instructive !  Ils y ont mieux compris certaines notions ( le bio, l'écologie, le commerce équitable, l'éthique, ... ) car elles leur ont été ré-expliquées par la guide du magasin, Elisabeth. Ils y ont aussi découvert des légumes oubliés et différentes boissons qu'on appelle à tort LAIT (de soja, d'avoine,...)

C'était très bien, on nous a bien expliqué (Théo, Marine), très riche en informations (Camille) et la dégustation proposée à la fin, c'était très bon... hé oui, le bio, ça peut être vraiment très bon, même si ça reste cher (Léa) mais au moins, maintenant, on sait pourquoi !

AC Lemaire - Déc. 2016

 
 

A la rencontre des métiers...

Arrivés en seconde BAC PRO SAPAT, les élèves se questionnent sur les différents métiers du service à la personne ; leurs professeurs ont organisé mardi 11 octobre trois rencontres.

 

Merci aux élèves rédacteurs pour ce premier article de l'année, toutes les propositions n'ont pas pu être diffusées pour ne pas lasser nos lecteurs, mais il y en aura d'autres !!!

 

"L'auxiliaire de puériculture peut travailler dans les crèches et maternités dans le but d'accompagner le nourisson et l'enfant jusqu'à 3 ans dans leurs apprentissages, tout en veillant à leur hygiène et leur confort. En crèche le métier est parfois difficile psychologiquement et physiquement car les enfants n'ont pas les mêmes besoins en même temps.

L'auxiliaire peut aussi accompagner les nouveaux parents dans les soins qu'ils doivent apporter à leur nourisson. La formation d'auxiliaire de puériculture dure un an et se déroule dans une école spécialisée sans diplôme obligatoire mais après avoir réussi le concours d'entrée. Le témoignage d'Angélique, ancienne élève de notre lycée, nous a appris plus précisément l'accès au métier."

Fahra, Laura, Adrien, Frédérique, Léa. Oct. 2016

 

"Richard, un ancien élève du lycée, nous a présenté le métier d'aide-soignant. Il intervient en maison de retraite, à l'hôpital, au domicile des personnes... Il veille au bien-être des personnes : toilette, soin léger, aide aux repas, entretien des locaux, aide à l'animation... Pour faire ce métier, il faut passer un concours d'entrée et suivre une formation de 9 mois.

Les qualités requises sont la patience, l'écoute, le sens de la communication. Il est important de savoir garder une certaine distance avec les patients. Richard prend son métier à coeur et nous l'a présenté avec beaucoup d'anecdotes. Il a envie d'évoluer en devenant formateur. Nous avons beaucoup aimé cette rencontre et en aimerions d'autres".

Alicia, Tiphaine, Chloé, Marine. Oct. 2016

 

"Notre groupe a bénéficié de l'intervention de Dominique, une institutrice pleine de vie qui nous a parlé du métier d'ATSEM. Sous forme de débat, nous avons pu faire la différence entre cette profession et celle d'institutrice avec qui elle travaille. L'ATSEM n'est pas là pour enseigner. Elle passe en moyenne 27 heures avec les enfants et 12 heures pour l'entretien des locaux.

Elle doit "aimer" les enfants, être patiente, discrète et garder le secret professionnel. Nous remercions cette intervenante d'avoir pris de son temps pour nous faire découvrir un nouveau métier. Nous aimerions maintenant rencontrer une infirmière et personne spécialisée autour du handicap".

Amélie, Emeline, Emma, Maëlle, Alicia, Milya, Illona, Katia, Emmanuelle, Katell.

 

 

 
 

Proposer une animation pour valider un module du BEPAr !

Le 16 juin, nous avons animé une activité "jeu de l'oie" géant à la maison de retraite Korian Villa d'Azon de Saint-Clément sur le thème des années 50, les thèmes étaient :

  • Histoire
  • Monument
  • Musique
  • Cinéma

Pour l’occasion nous nous sommes habillés sur le thème des années 50.

Nous avons tiré au sort le groupe qui commençait. A chaque question correspondait une couleur qui se rapportait à un thème. Deux réponses étaient proposées pour ne pas mettre la personne en difficulté. Cette activité a permis aux résidents de faire travailler leur mémoire. L’animation s’est clôturée par un goûter musical et tout le monde a dansé et chanté.

 

Christophe, Justine, Lailys, Charline, Camille, Laurianne - Seconde BAC PRO SAPAT

 

Un autre groupe s'est rendu à l'école Ste-Paule de Sens.

Nous étions 5 groupes de 4 élèves repartis dans toutes les classes de maternelle. Chacun des groupes avait une activité précise pour les enfants autour du thème de leur développement

Les groupes ne sont pas passés tous en même temps, il y avait une activité sportive et d’autres éducatives :

  • L’étude du corps humain
  • La sécurité routière.
  • Activité autours du conte le petit bonhomme en pain d’épices
  • Activités sportives

Nous avons donné le meilleur de nous. Cela nous a permis de découvrir comment s’organise une activité : de son idée à sa réalisation avec toute la phase de programmation. Tous les élèves tiennent  à remercier le personnel et les enfants de l’école maternelle pour leur accueil.

Les autres élèves de seconde 1 et 2.

 

 

 
 

Visite au musée de Sens - 1ère 2

Le 18 mars 2016, dans le cadre du MP2 découverte du patrimoine rural local, les élèves de 1ères 2 se sont rendus au musée de Sens où ils ont suivi une visite guidée par Stéphane.

«C’était trop bien !  Il sait tellement de choses, c’est tellement riche, que je n’arrivais  plus à prendre des notes » Angéline

« J’ai bu ses paroles, il est passionné et ça se voit »Lucie

« Très enrichissant » Océane ;  « intéressant et vivant, c’est notre histoire ! » Johanna

« C’est intéressant et en plus il prend le temps de répondre à toutes les questions »Julie

 « C’était intéressant et riche et du coup j’ai décroché à un moment… en fait, faudrait le faire en deux fois pour pouvoir  tout noter en restant concentré ! » Adam

« C’était très bien ! On voudrait en voir plus » Ornella, Camille, Alicia…

« On peut y retourner ? Ce serait génial ! il y avait encore des salles à voir au fond ! » Vanessa

« Moi je n’aime pas trop les musées d’habitude mais là c’est un beau lieu, ça vaut le coup de le voir, je ne regrette pas» Cindy

Impressions recueillies par ACLemaire - Mars 2016 

 
 

Une BD mise en musique

Les élèves de secondes1 ont découvert dans le cadre du prix littéraire des lycéens de Bourgogne la BD "Love in vain" de Jean-Michel Dupont et Mezzo.

Le 31 mars à la Fabrique de Sens, grâce à l'association 606 Reed and Blues, ils ont pu en compagnie des élèves de secondes2 assister au spectacle musicale de Bobby Dirninger "La route du blues" qui retrace musicalement tout l'historique du blues. Ils ont pu retrouver des résidents de l'EHPAD Korian Villa D'Azon venus participer à un atelier d'écriture intergénérationnel.

Voici les témoignages des élèves :

- "On a apprécié la voix de Bobby Dirninger, sa musique et surtout tous ses instruments (piano, guitare acoustique et électrique, harmonica et même la planche à laver),"

- "Bobby est dynamique, démonstratif et intéressant !"

-"On appris que le blues a été interprété par les noirs américains quand ils travaillaient dur dans les plantations du Mississipi et que cette musique a évolué. On a pu aussi réviser notre cours d'histoire sur l'esclavage et la condition noire aux Etats-Unis du XXème siècle"

- "J'ai aimé découvrir un nouveau style musical, inconnu pour moi et ça m'a donné des frissons"

- "Finalement le blues peut être une musique joyeuse, il y avait une bonne ambiance dans la salle !

- "Et puis surtout la musique peut tout faire oublier" comme nous a dit Bobby !

C.Mazuir - Avril 2016

 
 

EIE lecture-écriture pour les secondes

Plusieurs actions sont menées tout au long de l'année pour leur permettre de découvrir l'univers de l'écrit et du livre sous différents points de vue.

Retrouver un article de presse dans la rubrique L'établissement - On parle du lycée dans la presse.

L'univers du slam

Eden Clairicia nous a présenté sa passion du slam et donné des indications pour que l'on puisse nous-mêmes en réaliser. En groupe, nous avons choisi un thème (religion, amour, parents...) et écrit notre texte, Eden venait nous donner des conseils. Ensuite il a slamé tous nos textes devant toute la classe. On a vraiment apprécié ce moment de découverte et d'apprentissage d'un nouveau domaine d'expression. On a pu faire marcher notre imagination.

Et voici quelques slams !

Eva, Chloé, Samantha, Mathilde, Manon, Océan.

Le talent de dessinateur

Greg Blondin, illustrateur, nous a présenté son métier et surtout nous a montré comment dessiner un visage et des personnages. On a pu essayer sa tablette graphique sur laquelle il réalise ses dessins. Il nous a demandé ensuite à chacun de dessiner notre propre personnage.

Gwen, Océane, Julie, Fatou, Grâce

Un speed-booking

Un terme anglais pour parler d'une séance où chaque participant par groupe de 6 doit présenter en 3 minutes son livre, magazine... préféré aux autres. Chaque élève note les différentes présentations. Ensuite la moyenne est réalisée et on détermine un gagnant par groupe qui a pu recevoir un cadeau : un livre offert par la librairie Calligramme ! Cela nous a donné envie de lire de nouveaux livres !

Des impressions de participants :

Manon : "J'ai beaucoup aimé car j'adore donner envie de lire."

Marina : "On a pu voir qu'on aime pas les mêmes choses mais j'aurais aimé que tous les élèves de la classe participent"

Lauranne "Je n'ai pas aimé car la lecture ce n'est pas mon truc".

Kévin : "J'ai bien aimé poser des questions sur les livres présentés". Janv. 2016

 
 

Les activités des EIE Petite enfance en seconde

Le 1er octobre, le groupe 2 des Secondes pro SAPAT, dans le cadre de l'EIE petite enfance, a visité la crèche familiale  "le relais fleuri des petits".

Nous sommes allés à pieds, il faisait beau ce jour là, les élèves étaient contents de sortir "prendre l'air"

Pour César et Marine, "c'était instructif, on a appris plein de choses" et Gwénaëlle ajoute qu'elle a " beaucoup aimé voir l'intérieur d'une structure, pouvoir y entrer et y passer un peu de temps" .

Christophe "regrette d'être resté assis (sur une chaise de bébé!) un peu trop longtemps". Il aurait aimé pouvoir se déplacer dans la structure mais impossible, il n'y a qu'une seule pièce pour l'accueil des petits !

Seule Océane n'a franchement pas aimé car " ce n'est pas mon projet de travailler auprès des enfants ! mais c'était bien de sortir quand même ! et les dames qui nous ont accueillis étaient très aimables..."

Tous les élèves les remercient de leur accueil sympathique.

 

Le 5 novembre, le groupe 2 des Secondes pro SAPAT, soit 17 élèves a visité la maison de la parentalité à Sens.

Nous y sommes allés en bus de ville, et la visite de cette structure leur a beaucoup plu : "on a appris plein de choses" disent-ils et Camille ajoute qu'elle a été très surprise que gifles et fessées soient encore de nos jours pratiquées par certains parents croyant bien faire.

Lorsqu'ils seront parents, les élèves se voient bien fréquenter cette structure que pourtant ils ne connaissaient pas du tout avant cette visite. Gwenaëlle regrette de ne pas avoir déjà 18 ans pour y devenir bénévole !

Le métier de Célia Roblot qui nous a reçu et expliqué son travail d'animatrice sociale, les a intéressé, et certains pourraient même en faire leur projet professionnel. Camille pense d'ailleurs y faire peut être un de ses prochains stages.

Quelques élèves étaient moins enthousiastes, comme César ou Océane, car ils regrettent  de ne pas s'être déplacés dans la structure pour, pourquoi pas, y faire des activités avec les enfants..... ils ont quand même trouvé la visite instructive.

Enfin quelques  élèves n'ont pas trop apprécié car "ce n'est pas mon projet de travailler auprès des enfants.... mais ça fait partie du SAPAT de connaitre les structures de services, donc c'est quand même bien d'aller sur place".

Nov. 2015. Mme Lemaire et David pour les photos.

Le 19 novembre, le même groupe a visité la crèche multi-accueil Saint Maurice, à Sens.

Nous y sommes allés en bus de ville, et la visite de cette structure leur a bien plu.

  • Christophe, par exemple, a trouvé que c’était une belle crèche, installée dans d’anciens bâtiments bien rénovés.

  • Gwénaelle, Samantha et David ont trouvé que visiter cette structure, qui est une des plus grandes crèches ‘multi-accueil ‘de l’Yonne, était intéressant compte tenu de leurs projets professionnels.

  • César a trouvé « rigolo » d’observer les enfants s’amuser (il y avait un tout petit garçon qui espérait escalader une grille bien plus haute que lui !)

  • Marine a pu voir la salle de petite section, qui accueille les bébés, ce qui lui a beaucoup plu.

 

En parallèle, les informations concernant les mesures de sécurité et d’hygiène, données par Madame Antonnelli, directrice de la crèche Saint Maurice, les ont étonnés, voire découragés pour certains d’entre eux…. Malgré cela, la plupart d’entre eux décideraient tout de même d’y travailler s’ils en avaient la possibilité : « on s’adapterait ! » ont-ils assuré

 

Le 26 novembre, le groupe 2 des Secondes pros SAPAT, soit 17 élèves, dans le cadre de l'EIE petite enfance, a pris le bus n°10 direction le centre commercial « Porte de Bourgogne »  dans l’objectif d’y réaliser un exercice dans les magasins Auchan, Aubert et la Grande Récré.

Il s’agissait de relever les prix des différents articles de puériculture nécessaires à l’accueil d’un tout petit, d’en faire l’addition, de manière à se rendre compte du coût et des différences de prix et de choix d’un magasin à l’autre.

C’était super, on a adoré !  ça permet de se rendre compte  que ça coute vraiment cher ! ont-ils tous dit. On le savait, dit David, que c’était cher, mais alors là !!!

Pour le choix du magasin, il y a débat, car Auchan est moins cher, c’est sûr, ils sont tous d’accord là-dessus,  mais chez Aubert il y a plus de choix et pour un tout petit, on cherche des articles de qualité supérieure a dit Camille… Faut voir les 2, ça permet de comparer, a dit Amandine M.

Le temps a passé vite, selon Justine, qui n’a pas été surprise des prix car elle connait bien le problème grâce à son cousin qui a une petite fille dont elle est proche.

Pareil pour Amandine R, car sa maman travaille avec des  petits enfants, mais elle a quand même apprécié la sortie, qui lui a permis de voir par elle –même que ça fait une grosse addition, au final !

Et le nombre de couches qu’il faut acheter, c’est énorme, a remarqué Alicia !  Et en plus, ça change de tout le temps de taille avec l’âge et c’est encore plus cher, a dit Gwénaëlle ! Et pareil pour les vêtements !

 

 Mme Lemaire - Janv. 2016

 

 

 
 

Découverte du salon de littérature jeunesse à Troyes

Le 08 octobre, nous sommes allés au salon du livre jeunesse à Troyes avec les élèves de seconde 2.

Durant cette journée, certains d'entre nous ont rencontré l'auteure Eleonore Cannone et les autres l'auteur Roland Fuentès. Nous avons pu leur poser des questions sur leur carrière, leur manière d'écrire, le monde de l'édition. Nous nous sommes rendus compte que c'est difficile de vivre de sa plume, quand un livre jeunesse est vendu, l'auteur ne récupère que 5 à 8% de son prix global, en littérature adulte, c'est un peu plus 10 % !

Sur le salon, nous avons répondu à un questionnaire en interrogeant les exposants dont l'association des enfants malades et les libraires. 

Nous avons bien apprécié le stand des Schtroumps où nous avons pu faire des photos. Cela nous a rappellé un peu notre enfance

Un groupe a pu se rendre à la médiathèque tout à côté du salon, elle est très grande et a un bel espace musique.

Nous avons été contents de cette journée où nous avons pu déambuler dans le salon en toute liberté.  

Oct 2015. Les élèves de 4ème.

 
 

Le vieillissement est une étape difficile de la vie

C’est un processus qui altère les fonctions cognitives, mentales, physiques et psychiques. Il peut provoquer certaines maladies :

  • Alzheimer
  • Parkinson
  • La Cataracte
  • L’Arthrose

Le handicap peut être physique et/ou mental. Il peut être dû soit à un accident de la vie soit à une maladie post-natale. Les handicaps les plus courants sont :

  • La Tétraplégie
  • L’Hémiplégie
  • La Trisomie

Le vieillissement et/ou le handicap peuvent entrainer une incapacité à rester chez soi et une obligation d’intégrer une structure adaptée qui peut être très couteuse pour les personnes qui en ont besoin.

 En classe de première, nous avons découvert les publics fragiles (perte d’autonomie, malvoyance...). Nous sommes partis de plusieurs projets tels que :

  • La réalisation d’un logement pour un public en perte d’autonomie
  • La création d’un logement pour une personne en fauteuil roulant

Pour mieux nous mettre à la place de ces personnes nous avons fait l’expérience d’utiliser un fauteuil roulant dans notre établissement.

A la suite de ces travaux, nous avons réalisé des jeux adaptés à différents publics afin de sensibiliser les professionnels aux accidents domestiques.

Par exemple, un binôme a conçu un jeu pour les enfants d’école maternelle (âgés de 3 à 6 ans) et a choisi de faire un « Memory » car il n’y a pas de lecture mais un support visuel. Cela favorise leur mémoire.

De ce fait, nous avons testé ces différents jeux dans une classe de troisième pour recevoir des conseils pour des éventuelles améliorations. Une fois les dernières modifications effectuées, nous avons utilisé les jeux pour intervenir dans les structures.

L’élaboration des tenues vieillissantes :

Pour créer nos tenues vieillissantes, nous nous sommes inspirés de notre expérience, lors de l’essai du réducteur de mobilité durant une intervention, et de nos observations du comportement des personnes âgées en EHPAD.

Nous avons commencé par schématiser les maladies liées à l’âge sur un dessin du corps humain.

Ensuite nous avons dessiné la tenue en listant le matériel nécessaire à sa réalisation.

Nous nous sommes partagés la liste du matériel et chacun a apporté ce qu’il possédait et qui pouvait être utile à la conception du réducteur de mobilité.

Par la suite, nous sommes allés demander à des professionnels de nous prêter le matériel nécessaire que nous n’avions pas en notre possession. De nombreux essais ont été réalisés durant les heures de cours. Nous avions tentés de fabriquer des atèles avec différents matériaux  de récupération, des poids avec des sacs à dos plein de livres. Nous avons perfectionné nos réducteurs de mobilité au fil des séances, avec de nombreux tests. Nous avons ajouté des gants pour réduire la sensation du toucher, modifier des lunettes de vue avec du ruban adhésif, de la colle, réduit l’audition  avec un casque de chantier. Dans la conception de la tenue, nous avons du prendre en compte les différentes morphologies des personnes. Chaque élément est donc adaptable afin de permettre à tous de profiter de cette expérience.

Intervention en EHPAD :

Le lundi 12 octobre, nous sommes allés à l’EHPAD de la Providence à Sens dans le cadre de notre MAP (Module d’Adaptation Professionnel).

Une fois sur place nous nous sommes divisés en deux groupes : un pour faire l’animation jeux auprès des résidents et l’autre partie de la classe a mis en place un atelier « tenue vieillissante » afin d’expliquer au personnel soignant ce que ressentent les résidents.

Les résidents ont bien apprécié l’idée de jouer avec nous.

Nous avons eu des retours favorables sur cette après-midi animation relaté dans la presse.

 

Nov 2015 - Les élèves de terminale.

 
 

Des apprentis journalistes radio

Les élèves de la classe de seconde2 ont effectué une sortie le 19 Juin 2015 dans le petit studio de France Bleu Auxerre qui se situe à Sens.

Le journaliste Renaud Candelier nous a accueillis et expliqué son métier.

Nous avons réalisé une interview lors de laquelle nous devions parler de nos stages (les moments tristes et joyeux). Ecoutez les extraits1 et extraits2.

Apres l’interview,  il nous a montré comment faire un montage en sélectionnant les prises intéressantes et en enlevant les silences et les  « heu… ».

A la fin de l’après-midi le journaliste nous a fait écouter notre interview.

Nous avons apprécié cette journée car nous avons découvert le monde du journalisme de radio.

Le fait d’être dans la peau d’un journaliste est une bonne expérience à vivre.

Nous avons appris à faire des montages radio.

Nous remercions Renaud Candelier qui nous a consacré beaucoup de son temps.

 

Juin 2015 - Solène,Maria, Angéline,Chloé, Alicia, Lucie, Lauriane

 

 
 

Rencontre avec une cadre de santé

Les élèves de seconde ont reçu la visite de madame Lenoble, infirmière coordinatrice à l'EHPAD villadazon. 

Cela fait 12 ans qu'elle exerce cette profession.

La structure accueille 90 résidents dépendants.

Madame Lenoble a repondu à toutes nos questions concernant le stage et notamment sur notre place de stagiaire et notre rôle, elle nous a présenté son métier et ses missions. 

Elle nous a rassurés sur nos appréhensions vis à vis du public de personnes âgées.

oct. 2015.pour le groupe 3 seconde EIE : Théo, Grâce et Morgane.

 
 

Une action professionnelle pour sensibiliser à la Shoah.

Au mois de décembre 2014, nous avons effectué un voyage en Pologne d’une semaine et la visite du camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau nous a particulièrement marquée.

Dans le cadre de notre formation nous devions réaliser une action professionnelle et nous avons choisi de sensibiliser des collégiens à la Shoah.

Le lundi 20 Avril 2015, au collège « Gâtinais en Bourgogne » de St Valérien, nous avons animé une journée de sensibilisation auprès d’élèves de 3ème :

  • Projection d’un diaporama décrivant les camps de concentration,
  • Intervention de Mme KOLINKA, ancienne déportée, elle a raconté son histoire avec beaucoup d’émotions et a répondu aux questions préparées par les élèves,
  • Réalisation d’un atelier d’écriture au cours duquel les  élèves ont pu transcrire leurs émotions suite à l’intervention du matin.

Nous avons été touchées par l’implication des élèves, leurs professeurs nous ont dit vouloir renouveler cette action les années à venir.

De plus le journaliste de Radio France et le correspondant de l’Yonne Républicaine ont réalisé deux reportages sur notre action. Il nous reste maintenant à réussir notre oral pour la note du BAC !

 

 Laure pour le groupe - Avril 2015 

 
 

Le webdoc projeté dans les structures partenaires

Après avoir tourné dans plusieurs structures partenaires, certains élèves sont retournés partager leur travail avec les résidents.

 

En avril, la résidence Korian d'Azon à St-Clément a accueilli Alyzée, Alexandra et Emeline pour découvrir deux films. Beaucoup d'émotions et de fierté chez un résident filmé, d'autres personnes se sont complètement reconnues dans les propos tenus...

 

En mai, ce fut au tour du foyer Pinocchios à Marsangy d'accueillir Caroline, Anaëlle et Maxine en compagnie de Mme Pérard qui nous livre ci-dessous son ressenti.

 

"Quand nous sommes arrivées, tout le monde était installé autour des tables de la salle pour le goûter et non des moindres ! Un membre du personnel leur faisait une sorte de crêpes que les résidents dégustaient avec appétit. Ensuite, tous se sont installés devant la télé. La directrice et plusieurs membres du personnel sont venus nous accompagner à cette première projection.

Des résidents m'ont aussi demandé où était le monsieur qui nous avait accompagné l'autre fois, ils n'avaient pas oublié Pierre !!

Nous guettions le moment où le film tourné au foyer allait passé. ..et là, quelques cris, des applaudissements sont survenus et... Vincent se trémoussait sur sa chaise en alternant un signe de main montrant que c'était lui et son signe de victoire en montrant l'écran, il manifestait une grande fierté de se voir sur l'écran, il se retournait vers nous en permanence...

Quant à Marie-Line, elle était très calme et n'a pas perdu une miette du visionnage... puis à la fin, elle s'est levée, Caroline et elle se sont étreintes, d'autres résidents les ont entourées. Marie-Line n'arrêtait pas de nous remercier, elle est venue nous raccompagner jusqu'à la porte en nous tenant la main... elle nous a dit qu'elle était très contente car son rêve venait d'être exhaussé, "passer à la télé !"

Cette dimension là , nous ne l'avions pas mesuré lors de l'écriture des films !! Quelle valorisation des acteurs des films."

Mme Mazuir - Mai 2015

 
 

Bien manger pour ma santé, ma planète !

Dans le cadre de l’ESDD, les deux classes de Terminale de Sainte Colombe se sont réunies. Nous avons eu plusieurs intervenants et nous avons fait de nombreuses sorties. Nos professeurs Mme Sénécalet Mme Lemaire nous ont encadrés toute cette semaine.

Lors de la première journée, nous avons reçu une diététicienne Mme NATY.

Les points principaux qu’elle a traité sont : 

  • La saisonnalité,
  • L’impact carbone,
  • Le bio équitable,
  • Les additifs,

Nous avons fait des petits ateliers tout au long de cette journée, il y a eu de nombreux échanges entre la diététicienne et les élèves ainsi que nos professeurs.

 

Lors de la deuxième journée, nous avons visité le magasin Germinal, et regardé le documentaire « Taste the waste ».

Germinal est un magasin qui appartient au réseau Biocoop, société anonyme française spécialisée dans la distribution de produits alimentaires biologiques. Nous y avons découvert le fonctionnement et les différents produits proposés, nombreux sont ceux qui ne connaissaient pas. Nous avons fait une dégustation de différents produits disponibles dans ce magasin en fin de visite. 

Le documentaire « Taste the waste »  présente le gaspillage alimentaire, ainsi que les problèmes éthiques, économiques et écologiques. Nous avons constaté beaucoup de gâchis, trop de normes, de lois et de règlements. Il faudrait changer nos habitudes de vie et que nous essayons de mieux gérer nos achats afin de moins gâcher. La nourriture qui n’est pas vendue devrait être redistribuée pour les personnes en difficulté.

 

Lors de la troisième journée, le matin, nous avons pu découvrir l’épicerie solidaire Magali.

L’après-midi nous sommes allés aux Jardins de la croisière

Magali est un magasin alimentaire, une épicerie sociale. Nous avons été accueillis par le président de l’association et la directrice. Ce magasin n’est pas ouvert à tous, pour y faire des courses un dossier est créé par rapport aux situations des personnes. Ce sont des produits pour certains donnés par des magasins, et revendus aux  bénéficiaires 20% du prix initial. Un atelier cuisine est proposé. Les bénéficiaires peuvent aussi parler avec les bénévoles, ils sont à l’écoute. Magali évite le gaspillage des aliments, et nous a informé sur les DLC et  DLUO.

Les jardins de la croisière sont un site de réinsertion sociale, ils proposent des postes en vente, en entretien des locaux et en maraichage bio. Mr Polrot, le responsable, nous a présenté des techniques et des astuces pour faire du bio. Ils vendent les légumes qu’ils produisent. Les légumes sont de saison. Il nous a fait visiter l’exploitation.

Le désherbage se fait à la main. Ils ont environ  10 tunnels (serres), munis d’arrosages automatiques au sol ou suspendus suivant les légumes cultivés. 

      Cette semaine d’ESDD nous a été bénéfique, nous y avons appris beaucoup. Nos professeurs nous ont bien encadrés, c’était sympa ! Nous avons été bien été accueillis par les différentes structures et nous remercions tous les intervenants pour le temps qu’ils nous ont consacré et les connaissances qu’ils nous ont fait partager.

 

Manon,Phoebée,Laure, et Morgane.A, pour les Terminales 1 et 2. Avril 2015

 
 

Un bar à eau pour un voyage gustatif avec les bac pro SAPAT

Et pourquoi pas inviter quatre de nos sens

à la découverte des eaux de source, des eaux minérales et de l’eau du robinet.

 

Les 29 élèves des classes de première bac pro Services Aux Personnes et Aux Territoires du lycée professionnel de Sainte Colombe animent un BAR A EAU !

Regardez, écoutez, sentez et goûtez … telles sont les consignes données aux classes de secondes, de CAPa Services en Milieu Rural, de BTS Économie Sociale et Familiale, de formation continue en Aide Médico psychologique qui viennent découvrir

le bar à eau installé vendredi 23 janvier à la cafétéria du lycée.

Dans le cadre du stage collectif d’Éducation à la Santé et au Développement Durable, deux professeurs Frédéric OUAZZANI et Anne-Marie PERARD, ont eu cette initiative pour :

  • induire une réflexion sur les conduites et les pratiques individuelles ou collectives
  • favoriser l’adoption d’un comportement responsable tant dans la vie professionnelle que personnelle, d’un comportement citoyen.

Programme :

  • Une formation à la Prévention et Secours Civiques de niveau 1 dispensé par la Croix Rouge (avec une participation financière de la Région Bourgogne).
  • Des travaux par groupes sur les différents thèmes : ressources en eau, rôle de l’eau dans l’organisme, la connaissance des eaux de source, minérale et du robinet, l’eau et les baignades, les pollutions….
  • Une enquête auprès d’élèves du lycée sur la consommation moyenne journalière des boissons journalières dont l’eau, les sodas et autres boissons…
  • Des visites : station d’épuration de Saint Denis les Sens, les thermes du musée de Sens…
  • Un atelier d’écriture  mardi 27 janvier de 10h30 à 12h20 pour voyager avec ses évocations sur l’eau…animé par le professeur documentaliste Corinne MAZUIR.

Pour animer le bar, la connaissance de différents domaines liés à l’eau alimente les réflexions et les débats qui pourront être relayées par les cours de la formation du bac pro.

Des élèves émettent le souhait de reconduire l’animation en période de formation en milieu professionnel auprès des enfants, des personnes âgées… et pourquoi pas à la porte ouverte du lycée et/ou au stand de présentation des filières du lycée à la foire de Sens… à voir !

Février 2015. Anne-Marie PERARD

 
 

Découverte de la personne vieillissante

Dans le cadre du module de l'Enseignement à l'Initiative de l'Etablissement, les élèves de seconde1 ont échangé sur leur propre perception et souveur peur... de la personne âgée.

 

Ensuite Valérie Bourdon et Véronique Vaillon, les deux enseignantes de ce module, ont organisé la projection du film "La tête en friche" de Jean Becker  puis la visite de la maison de retraite "La Providence" prolongée par des animations avec les résidents avec les conseils de Mme Barbier, l'animatrice. En plusieurs rencontres, le lien s'est créé, les appréhensions se sont atténuées. 

 

Six résidents sont ensuite venus au lycée pour assister à un atelier d'écriture intergénérationnel avec des grands-parents d'élèves et des membres des clubs de Sens accompagnés par JPaul Cuvillier, le responsable des animations.

En groupe, élèves et "séniors" ont échangé, écrit pendant plus de deux heures autour des souvenirs d'enfance. Cliquez sur ce lien pour visualiser les textes.

 

Cette rencontre chaleureuse s'est terminée par un goûter gargantuesque préparé par les élèves.

 

Un regard sur l'autre... qui a évolué au fil des semaines grâce à l'échange. Certains élèves ont décidé par la suite de suivre leur période en milieu professionnel auprès de ce public. Et une résidente nous a livré : "Ce fut un bol de bonheur partagé avec la jeunesse".

Mars 2015. Mme Mazuir

 
 

EIE : Découverte de la petite enfance

Un pêle-mêle d'élèves !!!

Nous avons étudié "les bébés", cela nous a permis de savoir et comprendre ce qu'il faut et ne faut pas faire pour une femme enceinte.

Nous avons visité deux crèches : Suce-Pouce à St-Clément et la Crèche St-Maurice à Sens, c'était très intéressant et les deux directrices nous ont bien expliqué le fonctionnement de leur structure.                                                  Eloïse, Emeline.

Avec Mme Lemaire, nous avons regardé le DVD "Bébés"  de Thomas Balmès et Alain Chabat, cela nous a permis de découvrir différentes cultures. 

La réalisation des fiches découvertes métiers nous a permis de mieux connaître le rôle de tous les professionnels accompagnant ce public.

Mégane, Benjamin.

C'était bien de faire le TP avec les biberons. Nous avons hâte de partir en stage auprès de ce public.

Laurentine, Sophie, Maéva, Angélique.

Janv. 2015

Visite de la crèche Saint Maurice par le groupe B de seconde 2

Mardi 27 janvier 2015, dans le cadre de l’EIE (enseignement à l’initiative de l’établissement) nous sommes allés visiter la crèche Saint Maurice.

Pour certains d’entre nous, c’était la première fois qu’ils entraient dans ce type d’établissement.  L’adjointe de Direction nous a expliqué beaucoup de choses, c’était intéressant, nous avons beaucoup appris sur cette crèche.

La capacité de cette structure nous a étonné (90 places) et bien qu’elle soit grande, c’est assez petit pour tous ces enfants !

Les enfants, leur surprise de nous voir, leur dynamisme, leur regard, leurs attitudes, c’était super ! Les activités qui leur sont proposées, les jouets qui sont mis à leur disposition, ça  nous a beaucoup plu. On aimerait y retourner pour rester plus longtemps et participer à leurs activités !

Nous referons ce type de visite avec plaisir !

Lucie, Ashley, Julie T, Axelle et  Alicia, élèves de seconde 2

 

 
 

On a filmé...

Pendant une semaine, nous avons travaillé sur un projet Web Doc, qui nous a permis de raconter ce qu’on a vécu durant nos stages. Nous avons surtout choisi de développer nos ressentis comme la solitude, la confiance, la peur… 

Ce projet s’est mis en place dès le mois de novembre, il nous a fallu plusieurs séances pour écrire notre script, et trouver les lieux adéquats pour nous accueillir.

Tous  les thèmes ont comme point commun la relation que peut avoir un stagiaire avec son maître de stage, avec un résident…

Nous avons réalisé ce projet dans différents lieux : maison de retraite, clinique et centre de loisirs…, qui sont en lien avec notre bac pro SAPAT (Services aux personnes et aux territoires).

Nous avons été dirigés par des professionnels de l’image : Benoît Keller et Pierre Bourreau de « l’Association les petites caméras » et par nos enseignantes Mesdames Pérard, Sénécal, Bourdon et Mazuir.

Ce Web Documentaire intitulé « Au travail, la relation » sera en ligne après la projection à la MJC de Sens le Vendredi 13 Mars.

La presse a déjà parlé de notre projet et un reportage est passé sur France Bleu Auxerre samedi 17 janvier !

Pour finaliser le financement, nous avons créé une demande de financement participatif sur le site KissKissBankBank. N'hésitez pas à le diffuser autour de vous voire nous aider !!

Vendredi 13 mars a eu lieu la soirée de lancement à la MJC de Sens en présence des parents et partenaires. Voici enfin la belle réalisation.

 

Amanda, Aïda, Johana, Aline et Justine. Janv.-Mars 2015

 
 

Confidences d'une auteure

Les lectures de BD et romans de la sélection 2014-2015 du prix littéraire des lycéens de Bourgorgne organisé par le Conseil Régional ont commencé.

Jeudi 20 novembre, Faïza Guène, célèbre auteure de "Kiffe, kiffe demain" est venue parler de son dernier roman "Un homme, ça ne pleure pas", édité chez Fayard.

Beaucoup de questions ont été posées sur le parcours de cette jeune auteure qui ne se prédestinait nullement à l'écriture. Un manuscrit repéré dans un atelier d'écriture à 17 ans et c'est l'aventure qui commence.

Les élèves ont apprécié la sincérité, la proximité de Faïza et souhaite poursuivre les échanges...

L'Yonne Républicaine en a parlé !

C.Mazuir. Nov. 2014

 
 

Vivre avec un handicap est compliqué...

Dans le cadre de notre cours d’EIE sur le thème de la personne fragile, de septembre à novembre, nous avons étudié, réfléchi  et effectué des recherches sur ce que peut vivre une personne à mobilité réduite.

Premièrement nous avons lu plusieurs articles sur les différents handicaps : physiques et mentaux. Les personnes à mobilité réduite sont des personnes malvoyantes, handicapées physiques (fauteuil roulant…), handicapées mentales… Il y a plusieurs types de handicaps :

  • troubles visuels
  • handicap cognitif
  • illettrisme
  • malentendants...

Ensuite nous avons regardé le film « Intouchable ». Ce film nous a fait comprendre qu’une vie en fauteuil est rude. En l’espace d’un instant nous nous retrouvons dans ce fauteuil sans pouvoir bouger, sans aucun contrôle.

Pour finir nous avons fait une sortie pédagogique dans le centre ville de Sens.

 

Nous avons pu découvrir les aménagements proposés :

  • les carrefours sont bien aménagés pour toutes les personnes, car elles peuvent passer d’un trottoir à un autre (abaissés de 22cm), les distributeurs sont aussi abaissés comme par exemple à la Poste,  des ascenseurs sont dans chaque agence bancaire,
  • certains magasins de la rue piétonne sont plus accessibles que d’autres comme les pharmacies et les bureaux de tabac…,
  • sur la place de la cathédrale, les bandes noires sont destinées aux personnes malvoyantes ou/et  aveugles pour qu’elles puissent balayer devant elle avec leur canne pour ne pas perdre leur chemin,
  • sur les promenades du cours Tarbé, il y a des voies en béton pour que chaque personne puisse traverser sans marcher sur les graviers, il y a aussi des bandes podo-tactiles blanches sur le sol avec des toutes petites boules par dessus pour que les personnes soient averties d’un obstacle, d’un danger ou comme pour signaler un changement de trottoir ou une traversée de route.

Mais nous avons aussi remarqué ce qui ne fonctionne pas encore :

  • Par exemple, les entrées des magasins sont trop hautes et étroites.
  • En ce qui concerne les trottoirs, ils sont étroits et dégradés, trop hauts et souvent encombrés par des voitures, des lampadaires ou des publicités…
  • Les panneaux de signalisation sont trop bas surtout pour les malvoyants
  • Il y a aussi les feux tricolores qui ne sont pas sonorisés pour signaler le danger aux personnes malvoyantes.
  • Les places de parking pour personnes handicapées prises par les voitures qui n'ont pas à les occuper...

Notre ville idéale et parfois un peu "futuriste" serait :

  • magasin avec ascenseur et accessibilité à l’entrée,
  • service à domicile (achat..),
  • association de personnes bénévoles pour aider les personnes à mobilité réduite à accéder au centre ville,
  • achats par voies aériennes (Livraison par internet : Exemple : Leclerc fly !),
  • enlever les trottoirs et ne pas avoir de voitures dans le centre ville mais des transports en commun gratuit.

Nous élèves de 2nd SAPAT 2, voulons, l’égalité, qu’il n’y ait aucune différence entre  race, critère physique ou critère mental, nous voulons une égalité parfaite. 

Consultez nos plaquettes réalisées lors de la dernière séance. Groupes 1 et 2. Groupes 3 et 4 Groupe 5

Les élèves de seconde 2. Nov 2014

 

 
 

Voyage à Londres pour les secondes 2

Vendredi 27 juin, 9 élèves de Seconde Services aux Personnes et leurs professeures Mesdames LUISSINT et HOUMMADY ont pris le train, puis le bus, direction Londres avec traversée en shuttle.

Ce voyage, dont le but était certes linguistique et culturel, avait aussi un objectif pédagogique et professionnel. En effet, les élèves ont pu intervenir dans différentes structures telles que crèche, école maternelle, accueil de jour pour personnes atteintes par la maladie Alzheimer et maison de retraite. Les activités ont été diverses : lecture, aide à l’animation, apprentissage de chansons françaises auprès de jeunes enfants ; aide au repas, massage des mains et manucure pour les personnes âgées. Visite de Londres, pratique du métro, gastronomie et shopping étaient bien-sûr aussi au programme.

Fatiguées, mais enthousiastes, les élèves et leurs professeures sont revenues mercredi 2 au matin et prêtes à repartir.

Grâce à ce séjour et aux contacts pris, le Lycée de Sainte Colombe souhaite pouvoir proposer, par la suite, à leurs élèves, des stages de Services aux Personnes dans de telles structures, en Angleterre.

F.Hoummady - Juillet 2014 

 
 

"Ils ont enflammé l'auditorium"

Tel fut la première réaction de Philippe Bertrand, l'animateur de la cérémonie de la remise du prix littéraire des lycéens de Bourgogne, le 06 juin dernier après la prestation de la classe de seconde 1 sur la scène de l'auditorium de Dijon.

Après la lecture des 4 BD et 6 romans de la sélection, les élèves ont réalisé une étude des personnages, cela leur a permis de déterminer un point commun : la souffrance de nombreux d'entre eux.

De là, des dialogues ont été écrits imaginés dans le cadre de cercle de "Souffrances anonymes". Un groupe d'élève souhaitait intégrer de la zumba... du coup ce fut la thérapie collective imaginée pour permettre à ces personnages de se libérer de leurs souffrances !

Un travail de création sur l'année scolaire, soutenu dans la deuxième partie par Jérémy Arnold, professeur de zumba et Sébastien Frey, metteur en scène... et qui a obtenu un vrai succès à l'auditorium devant plus de 1000 lycéens bourguignons.

Bravo à tous les élèves pour leur implication.

Avant la mise en ligne de la vidéo, regardez le résumé de cette cérémonie sur le site du Conseil Régional de Bourgogne, organisateur de ce dispositif favorisant la lecture.

V.Bourdon - C. Mazuir - Juillet 2014

 
 

EIE Personnes vieillisantes

Du 10 décembre 2013 au 18 février 2014, dans le cadre de leur EIE personnes vieillissantes, les élèves de seconde 2 du lycée Sainte Colombe ont :

  • participé à un atelier d’écriture avec des personnes âgées,
  • reçu dans leur classe Madame Alexandre,  l’animatrice professionnelle de l’EHPAD de Saint Clément,
  • fait un sortie ; un demi-groupe a participé à une animation « nouvel an chinois » dans un EHPAD et l’autre demi groupe à une animation « galette des rois »  dans un autre EHPAD,
  • visionné le film « La tête en friche » avec Gérard Depardieu et  Gisèle Casadesus.

Dans l’ensemble, ces activités de découverte de la personne âgées leur ont bien plu, surtout la sortie et l’atelier d’écriture.  AC Lemaire. Mars 2013.

 
 

Les 1ères Bac Pro SAPAT en sortie à Paris.

Dans le cadre de la découverte du territoire et des publics fragiles, les élèves ont préparé en MG1 Documentation le programme d'une sortie pédagogique.

Pour préparer la visite de l'Assemblée Nationale, Mme Fort, Députée du Sénonais est venue répondre aux questions des élèves sur sa fonction, ses missions, la place des femmes en politique... 
Ensuite mardi 21 janvier, elle a reçu les deux classes avec son attachée parlementaire au Palais Bourbon. Après le visionnage d'un film, les élèves ont découvert les différents salons, la majestueuse bibliothèque et bien sûr l'hémicycle. N'ayant pas de séance le matin, il a été possible de se rendre au pied du perchoir et devant les sièges des députés et du conseil des ministres... Chaque élève a bien mesuré le caractère exceptionnel de cette visite mais aussi le rôle de cet organe de notre démocratie.

Après une pause déjeuner dans le quartier de la Tour Eiffel, une visite découverte du Musée du Quai Branly a été suivi d'une visite thématique "La mort, et après ?" permettant d'aborder cette problématique pour les futurs professionnels avec un angle multiculturel. 

Une journée riche hors les murs du lycée !  Fév 2014. Mme Mazuir.

 
 

EIE Petite Enfance

 

Du 1avril 2014 au 24 juin 2014, dans le cadre de leur module Enseignement à l'Initiative de l'Etablissement "petite enfance", les élèves de seconde 2 ont :

  • réalisé des fiches « métiers de la petite enfance »  au CDI,
  • découvert deux structures d'accueil : la crèche multi-accueil Suce-Pouce de Saint-Clément et la crèche multi-accueil Saint-Maurice de Sens ,
  • visionné plusieurs films et documentaires dont  « l’Odyssée de la vie »,
  • effectués des travaux pratiques sur la réalisation des biberons.

Dans l’ensemble, il ressort du bilan que ces activités de découverte de la petite enfance leur ont bien plu, surtout les sorties et les TP.  

AC Lemaire - Juin 2014

 
 

Ateliers nouvelles technologies

Le 6 février 2014,  les élèves de 1ere 1, en binômes,  ont organisé au CDI,             7 ateliers « Nouvelles Technologies » :

  • faire des recherches avec un ordinateur sur internet,
  • utiliser  Word avec un ordinateur,
  • organiser ses photos avec un ordinateur,
  • envoyer et recevoir des courriers avec un ordinateur,
  • réaliser un power-point,
  • utiliser son appareil photo numérique,
  • utiliser son téléphone portable,
  • utiliser sa tablette.

Les jeunes ont guidé 11 personnes volontaires du club sénior de Sens pour l’utilisation des nouvelles technologies avec le partenariat de JPaul Cuvillier du CCAS.

100% de personnes ont été satisfaites de ce moment passé ensemble … et même en redemandent !   La classe de Première 1

 
 

Education au développement durable et à la santé en second

L'alimentation a été au coeur de cette semaine de sensibilisation.

Cette semaine nous avons eu la visite de 3 intervenants :

 

Madame Bouillot, directrice de l’épicerie sociale MAGALI qui nous a expliqué le fonctionnement de sa structure. Elle consiste à venir en aide aux ménages en difficultés. Nous avons donc pris l’initiative de les soutenir en organisant une collecte de produits de première nécessité du 30 novembre au 14 décembre.

Séverine Chevillard, diététicienne est intervenue pour nous parler de l’équilibre aliementaire et de l’industrie alimentaire.

Monsieur Tourlier, qui fait partie de la Confrérie du Romarin nous a donné des conseils de jardinage.

 

Des sorties ont aussi été organisées :

 

Aux jardins de la croisière, qui est un espace de production et de vente de fruits et légumes bio. Nous avons parlé avec Monsieur Polrot, directeur,  de la culture biologique et visité les jardins. C’était une visite intéressante et enrichissante.

 

A la MJC de Sens, nous sommes allés visionner le film « Horizons Alimentaires » de Damien Lagrange qui nous a fait découvrir les jardins partagés ou le compostage.

 

Nous avons organisé un goûter et un repas convivial au sein de l’établissement. Cela nous a permis de mieux se connaître et de déguster nos réalisations.

 

Cette semaine nous a vraiment sensibilisé sur l’équilibre alimentaire et la qualité de notre alimentation.

 

 

Seconde 1 (BIETRY Laëtitia et LE RUEN Laura). Déc. 2012

 

PS : A noter que les élèves de premières travaillent cette année sur les énergies, notamment pour poursuivre la labellisation Eco-Ecole.

 
 

"Alzheimer, mon amour"

Cécile HUGUENIN, auteure de ce récit personnel est venue échanger avec les élèves de 1ère Bac Pro SAPAT.

Dans le cadre du projet "Découverte de la personne âgée", en partenariat avec la Librairie Atoutalie, l'IFMS et l'EHPAD Bois Jolis, les élèves ont assisté à un échange autour du témoignage de Cécile Huguenin qui a accompagné son mari atteint de la maladie d'Alzheimer. Toutefois, elle est venue plus pour parler d'amour, de la relation et moins de la maladie !

Un texte poignant, très poétique parfois pour relater des moments de vie difficiles, d'incompréhension, de découragement face à cette maladie de l'oubli, "destructrice" qui produit des dégâts collatéraux auprès des aidants. Anne Pons de France Alzheimer et Laurence Repeirand, AMP ont complété les propos de l'auteure.

Des questions de l'assemblée ont enrichi la rencontre. Et souhaitons que ces futurs soignants gardent ce témoignage en mémoire et n'oublie pas que la maltraitance peut se faire  avec la meilleure volonté du monde, ils vont pratiquer un métier créatif, inventer la relation !   C.Mazuir JAnv.2013

 
 

Rencontre avec l'illustrateur Vincent Gravé

Dans le cadre du prix littéraire des lycéens du Conseil Régional de Bourgogne,

les élèves de seconde se sont rendus au lycée Janot rencontrer avec l'autre classe sénonaise participante à ce projet l'auteur de

 

Camille Claudel. 

Vincent Gravé, à l'aide d'une "installation perso." (!) a projeté ses planches originales en expliquant les détails riches notamment concernant les sculptures observées au Musée Rodin et l'architecture du village natal de Camille Claudel, Fère en Tardenois dans l'Aisne. A noter que c'est aussi le village de résidence de Vincent Gravé, c'est une des raisons de son envie de retracer la vie de la célèbre sculptrice.

Durant l'échange, il a évoqué son travail en partenariat avec le scénariste Eric Liberge, les échanges et compromis avec la maison d'édition.

Vincent Gravé est un artiste passioné, discret et exigeant pour son travail. Il a aussi transmis l'intérêt de la création pour tout être humain afin de contribuer à son épanouissement personnel... 

Belle rencontre rejointe par l'actualité cinématographique avec Juliette Binoche dans le rôle de Camille Claudel. C.Mazuir. Mars 2013

 
 

Remise du PSC1

Soixante-trois élèves ont suivi avec succès 7 heures de formation

dispensées par les moniteurs de la Croix Rouge de Migennes.

En janvier, quarante élèves des classes de première Services Aux Personnes et Aux Territoires ont bénéficié des cours dans le cadre du module « Éducation à la Santé et au Développement Durable ».

En mars, les 23 élèves de CAPA 2e année ont suivi cette formation complémentaire pour ajouter une plus-value à leurs compétences lors d’une recherche d’emploi ou d’une poursuite d’étude.

 

Ce vendredi 3 mai, ils ont été félicités et ont reçu le certificat de citoyen de Sécurité Civile : Prévention et Secours Civiques de niveau 1 (PSC1).

 

Cette formation a reçu le soutien financier du Conseil Régional de Bourgogne dans le cadre du projet Prévention/Santé.  Mai 2013-Anne-Marie Pérard.

 

 
 

Une fresque itinérante et intergénérationnelle

Des élèves de seconde ont réalisé un projet avec des personnes issues de structures sénonaises.

 

Il consiste à développer  du relationnel avec des personnes de différentes  générations. Nous avons réalisé une fresque afin de présenter les événements marquant des décennies du XXème siècle dans le monde avec des groupes de personnes âgées de l'Hôpital St-Jean et des adhérents du  centre social des  Champs-Plaisants ont participé.

En parallèle, nous avons rejoint la chorale des "Taupes modelèes" créée par la résidence Jasmin de Thorigny sur Oreuse.

Durant quatre demi-journées, nous avons appris à partager avec ces personnes et nous avons sympathisé. Nous avons également acquis des notions d’histoire du 20ème siècle avec beaucoup  de plaisir.

Notre regard envers les personnes vieillissantes a évolué durant ces rencontres.

Pour achever cette expérience enrichissante, nous avons organisé un repas avec tous les participants du projet, clôturé par des chants et une petite représentation théâtrale proposé par un résident de Jasmin.

Cette fresque présentée durant la semaine bleue circule désormais dans les différentes structures sénonaises.

Les élèves de seconde2. Rédacteur : Amélie et Rémi.

 

 
 

La semaine bleue pour découvrir les ainés

Comme chaque année, le lycée se mobilise durant cette semaine nationale.

Martine Laffon, auteure du "Tablier bleu", est venue animer un atelier d'écriture avec les élèves de CAPA2 et les membres du club de l'amitié de St Denis les Sens. Durant deux heures, en groupe intergénérationnel, de belles histoires ont vues le jour ! Les écrits seront édités en cours d'année grâce à un travail en cours d'informatique.

Un forum des métiers autour de la personne âgée avec plus d'une dizaine de professionnels a permis aux élèves de 1ère et CAPA2 de découvrir la richesse des profession dans ce secteur.

Les élèves de seconde et CAPA2 en cie des membres du club de l'amitié de St Denis les Sens et de résidents de Korian, La Providence et de Jasmin ont assisté à la représentation par la Cie du Lavoir de la pièce "Les dames du jeudi" de Loleh Bellon. Ce temps de détente a été fort apprécié par tous, de retrouver le plaisir du spectacle vivant et de le partager entre générations.

Les projets se poursuivent sur cette thématique au-delà de la Semaine Bleue, la fresque intergénérationnelle dont on a parlé dans un article précédant, circule toujours dans les structures sénonaises, une rencontre en partenariat avec la librairie Atoutalire et l'IFMS avec Cécile Huguenin l'auteure de "Alzheimer mon amour" est prévue le vendredi 10 janvier 2013. Un nouvel EIE "Personnes vieillisantes" aura lieu au 3ème trimestre avec les secondes, les élèves de quatrième participeront au prix "1 2 3 albums". Nov 2012-C.MAZUIR